Tchou Tchou, tutoriel pour « carte ferrovière »

Il y a quelques semaines, j’ai reçu une commande pour une carte de voeu de départ en retraite un peu spéciale : le monsieur à laquelle elle est destinée est un passionné des trains, et la carte devait être faite en conséquence. Elle devait aussi permettre les signature d’une cinquantaine de personne.
Après quelques réflexions intense sur « comment faire ça », j’ai laisser de côté l’idée d’un carnet (une page par wagon et la locomotive en couverture) pour utiliser le principe hyper simple de la chaîne.
Comme ce système peut également servir pour faire une jolie banderole d’anniversaire pour enfants (en utilisant des papiers plus pimpants et colorés bien entendu), et que ça m’a pris du temps, j’ai décidé d’en faire un tutoriel !

Voici d’abord le résultat :

Comme matériel il vous faut :
– Du papier canson de couleur assez épais de couleurs diverses (ici bordeaux, brun et beige)
– Du papier fort gris et noir
– Du papier couleur crème pour l’arrière des wagons et les vitre
– Des petits oeillets de couleur
– Du fil à viande assez fin mais solide
– Du papier bristol à carreaux

1. Commencez à faire vos patrons sur les papier bristol. Pour les mesures j’ai suivi la taille de mes cartons bristol. Le wagon est un simple rectangle. Découpez dedans deux fenêtres de 5cmx6cm au cutter. Pour le toit, prenez un boût de bristol de 1,5cm de large et légèrement plus long que le wagon et arondissez les angles. Pour les roues j’ai utilisé une bobine de sparadrap.

2. Reportez les patrons sur le canson et découpez proprement les fenêtres au cutter.

3. Collez le toit sur le haut du wagon.

4. Afin que toutes mes roues soient au même niveau, j’ai découpé une roue dans le Bristol, puis l’ai « ététée » afin de pouvoir reporter les hauteur sur toutes mes roues.

5. Collez les roues à l’arrière du wagon.

6. Rajoutez par-dessus, toujours à l’envers du wagon, un morceau de papier crème. Retournez, vous avez votre wagon.

7. Rajoutez 2 oeillets de chaque côté du wagon (sauf pour celui qui sera en queue !) à environ 1cm du bord.

8. Nouez les wagons entre eux. Faites attention à ce qu’ils ne soient pas trop proches les uns des autres (vitez que les toits se touchent) Faites autant de wagons que vous le souhaitez.

9. Pour la locomotive, suivez le même procédé, mais avec un patron adapté !

Attachez la locomotive à vos wagons et voilà !

Publicités

Pas à Pas – Carte de voeux

Sur les conseils d’une amie, je me décide à faire un petit pas à pas pas très compliqué, en carterie.
J’adore faire des cartes, je trouve ça très simple à faire, et cela donne souvent de bons résultats. Mais je suis une partisane, aussi, du « moins » Par manque de budget d’abord, puis par goût, exit les oeillets, les tampons, les rubans et autres babioles !
Ici vous aurez besoin de :
– une feuille de papier fantaisie fait main (j’utilise des motifs dorés ou argentés, mais vous pouvez prendre n’importe quelle couleurs « Noël ») ; l’aspect du papier fait main me plaît énormément, et donne du relief à la carte ;
– 5 cartes Clairefontaine en carton souple, couleur ivoire ;
– Un tube de colle liquide ;
– Des petites décorations de Noël en aluminium doré (très facilement trouvables en période de Noël)
– De la peinture relief doré Pébéo (dans tout Graphigro qui se respecte, aussi en période de Noël, je n’ai jamais réussi à en trouver à un autre moment de l’année) ;
– Un cutter fin ou un cutter à scrapping ;

1. Tout d’abord, découper un morceau de feuille de la même taille qu’une carte, et évidez-là proprement au cutter (la chute resservira plus tard)
Photobucket

2. On obtient ainsi un cadre…
Photobucket

3. Que l’on colle sur une carte. Recouper proprement les bords au cutter (en vous aidant d’une règle en métal) si jamais le papier à motif dépasse)
Photobucket

4. Ornez l’intérieur du cadre d’un motif s’accordant aux couleurs du papier fantaisie. Vous avez votre première carte.
Photobucket

5. Prenez la chute gardée précédemment, et collez-la au centre d’une seconde carte.
Photobucket

6. Rehaussez le papier fantaisie en l’entourant d’une ligne de peinture relief dorée. La seconde carte est finie (eh oui, je vous avait prévenus que j’adore la simplicité)
Photobucket

7. Prenez une nouvelel carte vierge, et une bande de papier fantaisie que vous collez à l’un des bords.
Photobucket

8. Redécoupez s’il est besoin, et rehaussez de deux lignes de peinture relief dorée, tracées à main levée (si vous n’avez pas l’habitude, faites des essais sur une feuille à côté, veillez aussi à presser le tube de façon régulière pour éviter les gros pâtés)
Photobucket

9. Collez vos petits rennes, de bas en haut, de façon à donner l’illusion d’un mouvement (les rennes qui volent !) Troisième carte, finie !
Photobucket

10. Pour la quatrième carte, prenez un rectangle de papier, de la même hauteur que la carte.
Photobucket

11. Coupez-la en deux en biais, au cutter.
Photobucket

12. Collez les deux parties sur la carte comme sur la photo.
Photobucket

13. On rehausse le papier de peinture dorée, et on rajoute quelques étoiles. Quatrième carte… Finie !
Photobucket

14. Prenez un petit rectangle de papier qui reste et collez-le sur la dernière carte.
Photobucket

15. Rehaussez d’or et tracez deux lignes perpendiculaires à main levée. Le petit style années 30 me plaît beaucoup !
Photobucket

Voilà, les cartes sont finies, et vous obtenez un petit lot de 5 cartes coordonnées, en moins d’une heure (et je compte large !)

Photobucket